©  Vergoignan

Bienvenue à Vergoignan

Sur les coteaux, c'est une charmante commune dont I'origine remonte vraisemblablement au XIème siècle.


En 1312, on trouve Vital Amaneu de Vergoignan a I'assemblé du cours dels Sers à Mont-de-Marsan. En 1319, Arnaud de Vergoignan rendit hommage au comte d'Armagnac pour sa seigneurie. Pierre de Vergoignan est cite à une revue du 29 novembre 1352. Parmi les nombreux sei­gneurs de ce nom, Arnaud-Guilhem de Vergoignan fut I'écuyer du comte Jean IV et devint en 1442 gouuerneur de Dax.

Le dernier seigneur de Vergoi­gnan épousa i'héritière des Labarthe-Thermes.


L'église, des plus anciennes, a perdu en grande partie son caractère roman,  surtout depuis la construction au début du siècle d'un clocher moderne. L'ancien était en forme de fronton, avec les cloches suspendues dans les arcades. Elle garde une sacristie dont le plafond est en coupole de pierre. Les corniches qui I'entourent sont incontestablement romanes.

Le château, qui est plutôt une chartreuse, date du XVIIIème siècle. II aurait été habite par le comte de Perpignan a la fin du XVIIIème siècle.

A cette époque, pour la fête, il y avait des courses de vaches landaises et les arènes étaient constitutées par des chars pla­ces bout à bout sur lesquels se tenait le public.

Historique